Cryo-préservation de l’embryon: le nouveau pilier de la Fécondation In Vitro

Cryo-préservation de l’embryon: le nouveau  pilier de la Fécondation In Vitro
26 Jan 2016

Selon les données présentées récemment lors du 5e Symposium Scientifique International organisé par Embryolab Academy: « La méthode de la cryopréservation aujourd’hui peut augmenter de manière significative le taux de grossesse dans un cycle de Fécondation In Vitro. Cette méthode nous permet de procéder à un transfert embryonnaire seulement quand les conditions de l’endomètre sont idéales pour l’implantation tout en exploitant au maximum les ovocytes si précieux provenant de ce cycle ».

La Fécondation In Vitro dès le début, c’est-à-dire depuis 1978, a été la découverte scientifique la plus importante pour le traitement contre l’infertilité. Les progrès qui ont eu lieu depuis ont explosé l’efficacité de la méthode à des niveaux très élevés. Un rôle important à cet égard a été joué par le développement d’une nouvelle méthode innovante celle de la cryopréservation des embryons (vitrification). La méthode de la vitrification permet une maintenance des embryons en sécurité qui atteint des taux de survie supérieurs à 98% après leur décongélation!

La haute efficacité de la nouvelle méthode de cryopréservation a permis aux experts d’adopter des nouvelles pratiques, plus efficaces à l’application de la Fécondation In Vitro. Une telle pratique émergente et importante qui au niveau internationale, ces dernières années, gagne de plus en plus des supporteurs est la cryopréservation et le transfert des embryons dans un cycle ultérieur. Dans certains cas, au cours d’un cycle de FIV, il peut arriver que l’endomètre n’ait pas les conditions idéales pour l’implantation. Les facteurs qui peuvent affecter le fonctionnement de l’endomètre et par extension la procédure de l’implantation peuvent même être le traitement médical utilisé pour la FIV, le syndrome de l’hyperstimulation ovarienne, ainsi que les pathologies qui peuvent être détectées au cours du traitement, comme des polypes dans l’endomètre, un endomètre très fin etc. Aujourd’hui, grâce à la méthode de vitrification il est possible de cryopréserver la totalité des embryons aussi longtemps que nécessaire, jusqu’au moment que nous assurons les conditions optimales de l’endomètre avant le transfert des embryons si précieux.

La Cryopréservation des embryons et la programmation du transfert embryonnaire à un cycle ultérieur est une nouvelle et moderne approche qui nous permet de transférer les embryons seulement quand les conditions de l’endomètre sont idéales en maximisant ainsi la possibilité d’une grossesse. Le maintien des embryons surnuméraires résultant d’un cycle de FIV, est une méthode reconnue depuis de nombreuses années.

Cependant, grâce à la méthode de vitrification l’efficacité de la maintenance des embryons est maximisée! Presque 100% des embryons survivent après leur décongélation et restent toujours aussi capables à conduire à une grossesse que les embryons frais. Cette nouvelle fonctionnalité permet au couple de compléter sa famille sans la nécessité des procédures thérapeutiques répétitives et met en œuvre le plan: « un traitement de stimulation – une famille »!

L’expérience jusqu’aujourd’hui a montré que les résultats par l’implantation des embryons cryopréservés avec la méthode de vitrification sont aussi efficaces que les résultats que nous avons par les transferts des embryons frais, et, dans certains cas, encore mieux, en raison des conditions idéales de l’endomètre! Tant la cryopréservation des embryons surnuméraires que la cryopréservation programmée des embryons et le transfert à un cycle ultérieur sont des outils puissants pour le traitement personnalisé de chaque couple.

 

Share

Embryolab